« Mon bébé, je t’ai porté dans mon ventre, je te porte à même mon corps et je te porterais toujours dans mon cœur. » Parole de maman!  Madee, danseuse, chorégraphe et jeune maman très active a eu l’idée géniale d’associer la danse qu’elle pratique en tant que professionnelle et le portage du bébé. Elle n’imagine pas une vie épanouissante sans l’interaction entre les différentes facettes de son existence. Elle conjugue sans problème son travail et passion de danseuse, avec son nouveau statut de maman et ses projets de la façon la plus naturelle. Elle nous parle de ce projet très original qu’elle a mis en oeuvre.  

10998315_10206417040291503_2598948414152002155_n

Un projet de vie 

Dans cette société basée sur la productivité, Madee nous explique que nous sommes plus des machines que des humains aliés à un tout. « On nous demande souvent de compartimenter notre vie professionnelle, nos passions ou hobbies et notre vie de famille. » Madee a fait le choix de rejeter ce principe de vie et s’atèle à être elle-même entièrement. Ce projet est le premier mené par l’association Molai AFRIKA récemment crée. Madee affirme : « Je n’aurais pas pu proposer ce cours sans être passée moi-même par la maternité et la maturité. Ce cours est un véritable appel du coeur, son contenu n’a rien à voir avec la technique chorégraphique plus énergique que je pratique habituellement, c’est une émulsion de mes connaissances anatomiques, de mon héritage culturel africain et de mon savoir sur les danses africaines. Dans ce cours je demande à ce que les enfants soient portés au dos. »

Le portage au dos est le seul qui permette une grande liberté de mouvement au porteur et une plus grande symbiose avec le corps de l’enfant. L’enfant au dos peut être porté de multiples façons.

Tableau-pagne-le-port-du-bébé

Le pagne comme outil de portage

12508806_1114682551897403_7909198108996353758_n12605564_1114977288534596_3126622751829131713_o

L’outil utilisé pour le portage et pour la pratique de la danse, c’est le pagne. Il est le seul à libérer les épaules du porteur lui ouvrant plus de possibilité au niveau du mouvement des bras. Pour alimenter le contenu de ses cours, Madee puise son inspiration du coté des danses africaines car elle considère que ces danses sont le plus adaptées pour l’apprentissage du rythme, le contrôle des isolations et le développement de l’assise corporelle. « C’est un cours où on danse, on ne fait pas semblant! Une danse dynamique qui respecte les corps, où bébé apprends à travers la kinesthésie » ajoute Madee.

Un encadrement professionnel 

Pour ce cours, elle est accompagnée d’une monitrice de portage de l’entreprise Bébé à emporter. Ceci permet un encadrement professionnel de toutes les techniques de portage et c’est aussi l’entreprise qui prête le matériel de portage si besoin. Une superbe collaboration!

Plus qu’un cours de danse, un engagement!

 12776723_10209152376513199_1546082058_o

Au delà de ce cours, Madee a un objectif précis: Lutter contre la ségrégation infantile où l’enfant n’a jamais le droit de participer aux activités des adultes et vice versa. Elle souhaite qu’en vulgarisant le portage au dos, cette pratique cesse d’être stigmatisée: « C’était important pour moi de montrer que les enfants, même les bébés sont capables d’accompagner leurs parents dans leurs activités. Mais c’est aussi pour moi une façon de réhabiliter une pratique saine qui nous vient des sociétés asiatiques, africaines ou amérindiennes qui a été longtemps montrée du doigt par les sociétés européennes. Les descendants de ses tradition de porteurs au dos n’osent plus porter au dos en public voir même en privé au risque d’être pris pour des villageois. J’aimerais leur dire que ne pas privilégier le contact avec son enfant, n’est pas un signe de modernité… bien au contraire! » .

 Jeunes mamans, jeune papas, inscrivez vous vite!

Tous les jeudis de 10H30 à 11H30- Studio Roussel, EcoleDans la rue la Danse 139 rue des arts à Roubaix. Pour des raisons de logistique évidente, l’inscription à ce cours est obligatoire! Il faut simplement remplir un formulaire en ligne que l’on retrouve via la page Facebook en cliquant sur le bouton inscription ou bientôt sur le site de l’association Molai AFRIKA. On trouve aussi les tarifs sur cette page.

12642676_1118946208137704_3127174857031129363_n 12746007_10209085226754497_1567752468_n

EN SAVOIR PLUS:  Madee- 06 51 75 06 60

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.