A l’occasion de la journée mondiale contre le  Paludisme, l’association Cri d’enfants organise un colloque le 24 avril 2015 au Métropole Européenne de Lille  (M.E.L) sur la thématique des maladies tropicales transmises par le moustique : Quelles coopérations pour l’éradication ? Ce colloque sera suivi d’un gala, dans la soirée, à la salle du Gymnase Place Sébastopol à Lille. Un enfant meurt toutes les 30 secondes du paludisme en Afrique. Le paludisme fait partie des causes premières de mortalité. Une raison pour parler du combat de Clotilde Ngeukam, présidente et fondatrice de l’association. Rencontre avec une lilloise passionnée, qui fait bouger les choses!

rectoa4

 Clotilde la battante!

IMG_2755 IMG_2756 IMG_2757

 

IMG_2759

Elle arrive un peu essoufflée à la terrasse du café où nous avons RDV, et tout de suite s’excuse pour son retard. Entre promotion et organisation de son événement le 24 avril prochain, le temps lui manque un peu! A 29 ans, jolie jeune femme active, Clotilde fait bouger les choses et a pour ambition de sensibiliser sur le paludisme, une maladie qui fait des ravages en Afrique et dont on parle malheureusement très peu dans les médias français. Camerounaise et jeune maman, arrivée en France pour ses études dans le sanitaire et social, Clotilde est aujourd’hui agent hospitalier au CHR de Lille. Elle a fondé « Cri d’enfants » en 2012, cette jeune association loi 1901 à but non lucratif. En tant que mère, elle a été très sensible aux difficultés et aux souffrances rencontrées par les enfants au Cameroun, notamment à cause du paludisme. Ces cris de souffrance ont raisonnés en elle. Elle explique: « Les enfants sont les plus touchés. Du coup j’ai voulu agir. J’ai  décidé de mettre mon expérience dans le réseau associatif humanitaire au service de ces enfants et j’ai fondé l’association. »

Un colloque et un gala pour sensibiliser le plus grand nombre.

 L’association « Cri d’enfants » se compose de 10 membres. La 1ère édition de la rencontre d’échange et  d’information entre citoyens, sur le thème du Paludisme, a eu lieu en 2013 et ça a eu beaucoup de succès. En 2014, les membres ont voulu faire plus grand. Les nombreux cas d’Ebola en Guinée, ont suscités une ouverture vers des d’autres problématiques de santé et sur le territoire de la Guinée, plus précisément, dans la  région de Boké. Clotilde explique: »On a contacté 2 médecins guinéens pour un relais sur le terrain »

IMG_2769

IMG_2767

Les objectifs de l’association

  • Sensibilisation et prévention du paludisme.
  • Action sur le terrain- distribution de moustiquaires et de répulsifs
  • Proposer des actions différentes de celles des gouvernements des pays investis
  • Mettre la pression sur les gouvernement pour plus de visibilité sur les aides fournies aux pays pour la lutte contre le paludisme.

Un événement en 2 temps forts:

  • Le colloque: Sous  le  haut   patronage  de   l’ambassadeur  de  la  république  de  la   guinée  en France  son  excellence  monsieur  Amara Camara. Ce colloque réunit des scientifiques ( CHRU Lille et CHU Tourcoing),  l’Institut Pasteur  de Lille  et une   délégation  africaine.

rectoa4

versocolloque-

  • Le gala pour faire bouger les choses: Dès 20H- RDV à la salle du Gymnase 7 place Sébastopol à Lille. PAF: 25 € en prévente et 30€ sur place. Cette soirée servira à financer l’achat de 10.000 moustiquaires et des produits de répulsifs.   »Nous avons choisi des artistes populaires camerounais et impliqués aussi dans notre lutte. Notre événement est entièrement en auto-financement »Explique Clotilde.

10999816_339116759607510_6919373461153415517_n

 

 

En savoir plus sur l’association:

PLUS D’INFOS:

  • Le colloque: Entrée  libre- Heure : début 13h00- fin 18h00-Adresse : Métropole   Européenne  de  Lille- salle  du  conseil-  1 rue  du  ballon-Métro ligne  2  gare  Lille  Europe Derrière  cci internationale
  •  Le Gala: Soirée de  gala – Dès 20h Salle  du gymnase  7 place  Sébastopol 59000  Lille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.